Kazy Lambist

Booking : amin@agauchedelalune.com

  • Kazy Lambist - On You - THE COAST
  • Kazy Lambist - Doing Yoga - 1er EP

Biographie

Il porte le prénom d’un roi de légende, mais c’est sous le nom de Kazy Lambist qu’Arthur Dubreucq s’invite à la table ronde de la pop électronique depuis quelques années. A tout juste 25 ans, le jeune homme, qui sort aujourd’hui son premier album 33 000 Ft., a déjà un beau parcours derrière lui.

 

Ses premiers morceaux lui ont valu d’être repéré et d’emblée adopté par Radio Nova (la chaîne a largement diffusé le titre Doing Yoga) et par les Inrocks (Kazy Lambist a remporté le prix du public du concours Les inRocKs Lab en 2015).

Postés sur le net, ses titres ont été écoutés des centaines de milliers de fois, ouvrant les portes de son fan-club à de bien beaux noms. A l’étranger, le réalisateur oscarisé Guillermo del Toro et la réalisatrice anglaise Ana Lily Amirpour ont tous les deux clamé leur amour pour la musique de Kazy Lambist dans des tweets enflammés. En France, Jean-Charles de Castelbajac a encensé le travail du jeune homme, et les deux artistes ont fini par collaborer : Kazy Lambist a composé la bande sonore de Dessin-Destin, l’exposition de JCDC à La Panacée de Montpellier- le projet a ensuite donné naissance à un vinyle paru pour le Disquaire Day, dont JCDC a dessiné la pochette.

 

A ce parcours déjà impressionnant, il faut ajouter deux EPs, The City sorti cette année, et en 2016, The Coast, sur lequel il annonçait déjà la couleur avec le titreAll I Wanna do : "All I wanna do : make music and love." De nombreux DJ sets en France et à l’étranger ainsi qu’une belle série de concerts, dont une Gaîté Lyrique sold out avant même la sortie de l’album, complètent ce riche CV. "Tout est arrivé très vite, résume aujourd’hui Arthur. Au départ j’avais simplement posté quelques morceaux sur Soundcloud. Je ne m’attendais pas à tout ça." 

 

Retour en arrière.

Arthur est né, a grandi et vit à Montpellier. Petit, il apprend le piano classique, puis s’essaye à la guitare dans des groupes de rock. A la maison, les albums de Gainsbourg et des disques de musiques africaines tournent sur la platine du salon, tout comme la bande originale de The Virgin Suicides (signée Air) qui le marque particulièrement.

Au panthéon personnel du jeune homme trônent des grands noms du jazz, comme Duke Ellington, à qui il fera d’ailleurs un clin d’œil sur son premier EP avec le morceau Duke Elise & I.

Et c’est outre-Atlantique que son éducation musicale va se prolonger : un an avant le bac, un échange scolaire parachute Arthur au Canada aux portes de l’Alaska, "au milieu des ours et des caribous". Le garçon ajoute alors une nouvelle corde à son arc : il suit des cours d’autodéfense pour apprendre à riposter en cas d’attaque d’ours blanc. Là-bas, tous les lycéens jouent de la musique. Le garçon s’y passionne pour le hip-hop. Ne se sentant pas suffisamment à l’aise en anglais pour rapper, il se met à composer des instrus pour les autres, sur son ordinateur.

De retour en France, il conservera cette méthode de travail. "Peu à peu, j’ai acheté du matériel pour développer mon propre home-studio. Je compose toujours ainsi, seul et dans ma chambre." Ainsi naît Kazy Lambist, projet au nom imaginaire, dont on recommande de ne pas chercher à comprendre l’origine. "J’aime inventer des nouvelles significations pour Kazy Lambist quand on me demande ce que ce nom signifie, sourit Arthur. En ce moment, j’ai envie de dire que c’est le nom de l’alcool typique bu dans le nord de la Colombie britannique au Canada." Santé !

 

C’est donc en solitaire qu’Arthur a composé 33 000 Ft., un disque dont le titre illustre son amour pour la haute altitude – en marge de sa carrière d’artiste,- le jeune homme ambitionne de devenir pilote d’avion.

L’album a été amorcé dans une maison de campagne vers Angoulême et achevé dans le studio parisien de l’ingénieur du son Julien Delfaud (déjà aperçu aux côtés de Phoenix, Sage ou Woodkid…).Quelques proches, qui accompagnent Arthur sur scène, sont venus élargir le casting : le bassiste Amaury Giraud et la chanteuse Amouë (elle chante sur Orion et signe quelques chœurs et voix sur le disque- les plus cinéphiles reconnaîtront un emprunt au mythique film La Piscine de Jacques Deray).

Dès l’inaugural Love Song, morceau au groove aquatique articulé autour d’un instrumental de Glasses, le ton est donné : Kazy Lambist dresse des ponts formidables entre la pop et les musiques électroniques, dégainant une écriture immédiatement envoûtante.

33 000 Ft. porte bien son nom : c’est un disque aérien, vaporeux, qui opère de belles voltiges entre ballades pop (Away, composée sur une vieille guitare sèche), invitations à la danse (Orion, Do You ou The Essential, petits tubes irrésistibles, dont n’aurait pas rougi Metronomy, influence revendiquée) et rêveries urbaines (The City is Beautiful et son groove délicat).

Album taillé pour les longues nuits d’été, 33 000 Ft. célèbre la pop dans ses plus belles déclinaisons : planante, sensuelle, dansante, mélancolique… "J’aime bien l’idée de composer une musique naïve : je ne vois pas cela comme un défaut, au contraire. Plutôt que sur une idée précise, je cherche à faire une musique basée sur les émotions."

Défi relevé haut la main : 33 000 Ft. est un premier album de haute volée.

Dates

28 septembre 2018 Festival Detonation
Besançon
Réserver
12 octobre 2018 Le Rio Grande
Montauban
Réserver
13 octobre 2018 Le Rockstore
Montpellier
Réserver
17 octobre 2018 Le Stereolux
Nantes
Réserver
18 octobre 2018 Le 6PAR4
Laval
Réserver
25 octobre 2018 Le Krakatoa
Mérignac
Réserver
02 novembre 2018 Salle Louis Blazy
Mourenx
08 novembre 2018 Ninkasi
Lyon
Réserver
28 novembre 2018 Le Trianon
Paris
Réserver
29 novembre 2018 La Laiterie
Strasbourg
Réserver
30 novembre 2018 Gare de Lion
Wil CH
Réserver

Discographie

33 000 FT (2018) 33 000 FT (2018)
The City (EP - 2018) The City (EP - 2018)
The Coast (EP - 2016) The Coast (EP - 2016)

Galerie

Kazy Lambist (Crédit : Julia Champeau)
© 2015 A Gauche De La Lune - Tous droits réservés | mentions légales
Tous les artistes AGDL